une arche d’alliance

Il est des symboles dans l’ancien testament qui éclairent notre foi. Jésus est venu pour accomplir………

C’est le début de l’année, notre prêtre Jacques nous appelle, avec Timothée, à la sortie de la messe de 11h30, dans la petite maison de retraite où il réside.

Cela fait déjà quelque temps qu’il consacre des hosties pour un groupe de personnes âgées, d’une autre maison de retraite. C’est une réjouissance pour lui de partager ainsi l’eucharistie auprès de ces personnes. Nous y allons régulièrement pour y animer un temps de célébration et visiter les personnes alitées.

Le souci du père Jacques, avec le nombre croissant de personnes participantes, est que la custode était devenue trop petite, et cela l’ennuyait beaucoup !

Aussi a-t-il gardé une petite boîte de chocolats qu’il a reçu à Noël, boite en carton doré. Il était très heureux de nous la confier, sans les chocolats, bien sûr ! Timothée rayonnait : il venait d’acheter une petite boite en bois, sans trop savoir pourquoi. Elle était juste là, pour protéger notre « arche ».

Car oui, cette petite boite allait recevoir des hosties, comme dans le Sinaï, l’arche d’Alliance avait reçu les tables et la manne, dans un vase d’or (1). L’arche d’Alliance, gardée sous la tente de la rencontre, au centre de toutes les attentions, objet de la vénération de tout un peuple, jusqu’à David qui, installé dans un palais à Jérusalem, va réclamer au Seigneur de lui construire une maison. Et cela lui sera refusé.

Jésus est venu accomplir ce qui a été annoncé dans l’ancien testament. En transportant l’eucharistie dans cette arche, nous avons perpétué la fragilité de la relation au Dieu unique. J’y voyais une signification : l’alliance avec le Seigneur se pose dans la mobilité de la tente, et surtout, l’alliance se fait dans la tente de la rencontre.

Voilà le confinement est arrivé et le père Jacques s’en est allé. Il nous a laissé un signe, celui de la fragilité, de l’éphémère, là où le Seigneur parle à Son peuple. Signe prophétique pour l’Église bousculée ? Dans toute son humilité, sa simplicité, sa bienveillance et son goût à encourager les bonnes volontés, il va rester précieux à nos cœurs attristés !

(1) la lettre aux Hébreux 9,4

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s