une journée pas ordinaire

Quand les enfants aident à guérir !

Ce voyage à Paris me réservait un beau mystère de l’amour ! J’avais rendez-vous avec mon fils Hugo qui était monté à Paris, pour des journées de travail. Nous avions convenu de nous retrouver pour déjeuner avec sa sœur Léa. J’avais « repéré » (1) un restaurant lyonnais, près de la gare de Lyon, plutôt calme, où j’ai pu attendre tranquillement, devant un verre de Morgon, un peu plus d’une heure ! Mais bon, ils étaient là, tous les deux, devant moi et ma lassitude s’est envolée!

Après une bonne régalade, nous sommes allés nous promener, envisageant de se faire un ciné ensuite. La voie verte installée sur l’ancienne voie du chemin de fer de Bastille, nous a ouvert les portes, au grand ravissement de Léa qui ne connaissait pas ce lieu d’enchantement, à Paris.

Passionné de vélo, Hugo se préoccupait de trouver pour sa sœur, une lumière arrière, car elle n’avait pas de signalement. J’avais mon intercession pour seule arme ! Je ne connaissais pas bien ce quartier et encore moins de magasin de vélo. Il me restait à en faire la demande au Dieu qui pourvoit. Mais il y a trop souvent un petit grincement d’inquiétude, dans ces temps de demande : Et s’Il ne répondait pas ?!

Nous nous sommes promenés jusqu’à la conviction que le jardin suspendu allait bientôt fermer ! Ce fut le cas, et nous nous sommes retrouvés tous les trois, sur ces boulevards parisiens, sombres et bruyants. Je suis allée à la recherche d’un magasin de vélo, et juste-là devant nous, à 100m, il y avait 2 magasins qui offraient de l’outillage pour les vélos : Bon, bon, bon ! Pas trop mal! Merci au Très Haut pour la concordance des temps(1)!

Restait notre projet de film et là, les choses se compliquaient car je devais reprendre un train à la gare St Lazare et cela ne nous laissait pas beaucoup de marge. Je ne savais pas alors que mes 2 chéris avaient un projet en tête : voir ensemble le film récemment sorti « les chatouilles ».

Ils étaient au courant de mes « aventures », enfant, quand j’avais été rejointe par un homme en « mastique » (2) dans l’escalier qui menait à l’appartement de ma mère. Je leur avais témoigné de mon travail en groupe thérapeutique pour exorciser la transgression, la sidération, le démantèlement intérieur et la souffrance traversée, mais aussi la colère sournoise et rampante, toujours présente. L’image la plus forte de ce travail, me présentait avec une force surhumaine, balançant cet individu à l’étage d’en dessous, fracassant sa tête sur la porte et broyant ses mains de mes pieds et de mon talon. Quoi, une image angélique pour une petite enfant de 9 ans, digne des cartoons les plus fous !

Hugo et Léa ont repéré le cinéma qui matchait bien avec le lieu et le temps (merci internet!) et nous nous sommes retrouvés, confortablement installés, dans des fauteuils rouge. Le dernier épisode marquant de cette journée, peu ordinaire, est le temps de la séparation devant le train, lorsque nous nous sommes serrés tous les 3, dans une étreinte un peu mouillée, pleine d’intimité et du partage de la souffrance dont eux ont fait l’héritage ! Un cadeau d’amour bien empoisonné !

J’ai eu l’idée de proposer à mes frères et sœurs de voir ce film pour qu’ils comprennent un peu plus, pourquoi je les avais tant de fois déconcertés. J’avais envie de reprendre ma place auprès d’eux, de restaurer ce lien d’amour fraternel. Mais pas de réponse positive, la foi qui nous est proposé encore aujourd’hui n’inclut pas la guérison morale et psychologique, dans le désir d’un dieu qui prend soin.

En ces jours où l’Église catholique s’ouvre à la purification, elle entraîne à sa suite nos sociétés vrillées. Cela permet d’affronter les démons et les silences coupables. Je sens qu’à travers cette grande purification, l’église s’amende, avec une mission de protéger les plus faibles, les victimes, les souffrants et les rejetés, ceux qui ont compté pour Jésus.

(1) quand même un peu guidée par mon bon ange !

(2) Terme désignant un imperméable beige clair

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s