petit psaume 11 d’aujourd’hui, Non recommandé aux tièdes !

    - Ô mon Seigneur !
    mon doux Seigneur,
        je t'aime,
    et je te considère  
        comme mon Père,
    Éternel et passionnant.

Prends le temps de m'expliquer,
ce que tu veux de moi et de ma vie.

        Regarde la joie 
    que tu mets dans mon cœur.
    Ô mon Seigneur bien aimé !
        Ne me lâche pas.
Regarde-moi œuvrer à ton amour, 
        à ta passion...
        à ta dérision, 
    lorsque l'humour est là

        Ô mon Seigneur !
    Soit mon bien aimé,
        mon amoureux.
        Que tu m'aimes,
    et que je te sois fidèle.

           Ô Seigneur !
        Je ne lâche plus,
        j'entre dans la Vie.

    Ô mon Seigneur bien aimé !
        Et Thérèse m'inspire,
          ou ton Esprit, 
       avec Marie, qui veille.

        Ô mon Seigneur !
    Donne-moi l'occasion de t'obéir,
    et d'accepter que tu sois
        au centre de ma vie,
            le pilote.

    À Dieu, mes besoins réels !
    Je m'abandonne à toi, Seigneur.
        Je renonce à lutter,
         Ô mon Seigneur !

Toujours, tu resteras à mon écoute, 
        et à ma veille.
    Sois remercié pour tout ça,
    et tout ce que tu donnes.
       Prends pitié de moi !

petit psaume 2 : aide à la prière

– Ô Père très bon et très miséricordieux, tu nous guides tendrement vers ton amour et ta tendresse. Tu nous regardes avec amour et bonté. Tu nous apprends à t’obéir avec tendresse et sérénité.

– Ô Père très bon, accueille nos désirs et nos souffrances, sanctifie les blessures que nous portons, que nous portons à autrui. Et qu’elles soient source de guérison, et de joie dans nos vies. Amen !

– Je te le dis, aujourd’hui, et non pas demain, sera le jour de la joie de mon Seigneur pour ces âmes guéries, qui vont d’un pas joyeux, dans la vie des saints.

– Regarde nos visages attendris et doux. Ils Te regardent. Ils Te cherchent. Ils Te veulent pour eux, au fond de leur cœur.

Les rameaux en chambre Pâques 2020

– Ô Père très bon. Merci pour ces mots et ta tendresse de Père. Merci à toi, Père très bon, pour ces chemins de prière et de vénération. Nous sommes là pour toi et tu nous regardes tendrement.

– Ô merci à toi, Père très bon, de ce soulagement des enfants de Dieu, et de ces fraternités où nous Te retrouvons.

– Merci à toi, Fils du Père, de ta patience, et d’avoir donné ta vie pour nous. Merci de ce que tu fais dans nos vies.

– Merci à toi, Esprit Saint, de l’amour que tu déposes dans nos cœurs, de ton amour sur nos vies.

– Amen ! Je te le dis : aujourd’hui est le jour où le Seigneur vient vous visiter et non pas demain. Amen et qu’il soit fait ainsi !

Ce texte a été reçu le 14 août 2002, dans le silence de la nuit, sur un cahier d’écolier.