Notre Dame : le mystère des lundis de semaine sainte

L’énigme de l’incendie de Notre Dame reste entier. Quel sens donner à ce drame qui a secoué notre planète Terre ?

Le 15 avril 2019, la cathédrale Notre Dame de Paris a été attaquée par le feu. Sa toiture de chênes et de plomb a disparu dans les flammes, sa structure s’est fragilisée. Elle a été sauvée par des pompiers exemplaires et par l’intercession des cœurs pétrifiés. C’était un lundi de semaine sainte, de Pâques 2019.

Mais déjà en 1963, un autre lundi de semaine sainte, Notre Dame de Paris a été durement touchée, blessée dans ses entrailles. Le drame est survenu loin des terres de France, dans les gorges de Pétra, en Jordanie. Il avait plu dans ce désert aride, beaucoup plu, et l’abbé de Notre Dame avec son groupe de pèlerins, alors qu’ils descendaient le Sik, a été emporté par des flots démentiels. Un drame. Là aussi c‘était un lundi de semaine sainte, celui de Pâques 1963, un 8 avril précisément. L’abbé était le père Jean Steinmann, exégète et bibliste, un homme de Dieu ! Il était accompagné de 22 personnes du groupe Notre Dame, principalement des femmes.

Mais après l’eau dans le désert, voici donc le feu sur Paris!

En ce début d’année 2019, lors du carême, l’appel de Jonas sur Ninive a été donné en lecture. Cyniquement aujourd’hui, nous avons des cendres, mais où en est-on de l’appel à la conversion, de nos cœurs, de nos vies ? En écho à l’appel de St Jean Paul II : « France, qu’as-tu fait des promesses de ton baptême ? »

Cela ressemble à un coup de semonce, et avant que d’autres alertes ne sonnent dans nos vies, écoutons Jonas et son appel à la conversion !

Avril 2020. Un an après l’événement, c’est aujourd’hui le covid 19, qui nous bouscule et nous mène au désert. Pour que le Seigneur puisse parler à nos cœurs ? Plus de communion ni d’hostie, plus de sacrement de réconciliation, plus de participation communautaire aux messes et aux rencontres ; plus de ces traditions qui ont pour habitude de rythmer nos vies de croyants.

Réveille nos cœurs Seigneur et donne nous la joie de te rencontrer dans l’intimité de notre chambre. et que toutes choses soient nouvelles !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s