Petit psaume 3 : aujourd’hui

À Raymond, et Madeleine, sa femme, de notre groupe d’aumônerie en maison de retraite qui ont rejoint le Ciel, dans la tourmente du Covid.

Le temps est venu de vous partager ces textes précieux que j’ai reçus du Seigneur, à partir de 1997, au lendemain de ma conversion. La syntaxe et l’expression sont légèrement différentes de nos parlers habituels. C’est pourquoi je les ai appelés : petites psaumes d’aujourd’hui. Laissez vous surprendre …

- Est-ce que je dois te regarder, 
comme mon bienfaiteur ?
Est-ce que tu vas me dire, 
ce que tu attends de moi ?
Est-ce que tu oseras me confier,
les lourdes tâches qui 
sont à venir ?
Est-ce que tu vas voir arriver
à toi, des hordes de convertis, 
pour cette fin du monde ?

 Oh! Dis-nous Seigneur 
quel est ton projet
pour nous et pour ta venue !
Dis-nous, qu'est-ce qui est
au centre de tes préoccupations
et ce que tu vas nous donner 
à faire.

- Prier encore et encore 
pour ceux qui ne croient pas.
Attendre et attendre 
que le signe arrive.
Regarder attentivement 
si le Seigneur vient
et l'encourager à venir

 Ô Seigneur, 
que ta volonté soit faite.
et que nos résistances 
ne soient pas à l'épreuve 
de ton impatience.
Petits, nous sommes, 
et ta miséricorde est grande !

 Ô Seigneur, 
donne-nous la force d'aller de 
l'avant, pour notre bien, 
ton bien.
Accorde-nous cette confiance 
dont on a besoin, pour y aller.
Ouvre nos cœurs à ta réalité 
et à ton désir,
dans la paix du Seigneur.

 Ô Seigneur, 
accorde-nous la grâce de voir
ce que tu nous réserves.
Sur notre réseau d'information*, 
tu es présent dans ta gloire.

 Ouvre nos cœurs, 
que l'on reçoive ta parole 
et ton amour.
Ouvre nos vies, 
pour que la tienne 
puisse y rentrer.
Arrange-nous d'être 
ce que tu veux…
dans l'attente de ta venue.
Vérifie que notre vie 
est en accord avec la tienne,
pour les siècles des siècles.
Amen !

 Aujourd'hui** est le jour 
où tu vas venir.
Descends arroser nos cœurs
et nos forces,
Et nous te vénérerons
comme tu nous l'as enseigné.

 Garde-nous 
de la force destructrice qui
ronge les cœurs et les corps.
Remets nos vies entre tes mains.
les sources du Jourdain à Baniyas
  • (1) * nos réseaux d’information :
  • en 1997, je ne pouvais imaginer
  • ce que seraient tous nos échanges
  • whats’app et autres.
  • Le terme me paraissait étrange…
  • (2) ** Aujourd’hui : le temps du Seigneur
  • est assez différent de notre « aujourd’hui ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s